- EPOPé - http://www.xn--epop-inserm-ebb.fr -

Risque accru de complications maternelles sévères pour les grossesses obtenues par FIV

26 mars 2019

Une analyse des données de l’étude Epimoms [1] conduite dans 6 régions françaises montre que le risque de morbidité maternelle sévère est plus élevé chez les femmes ayant une grossesse obtenue par FIV, après prise en compte de leurs autres caractéristiques. Ce sur-risque est significatif quel que soit le type de FIV mais semble plus élevé pour les FIV avec don d’ovocyte que pour les FIV autologues. Environ la moitié de ce sur-risque semble médié par la grossesse multiple, ce qui plaide pour le transfert unique d’embryon afin de réduire ces grossesses multiples induites.

Lien vers l’article

Risk of severe maternal morbidity associated with in vitro fertilization: a population-based study. [2]

Le Ray C, Pelage L, Seco A, Bouvier-Colle MH, Chantry AA, Deneux-Tharaux C; Epimoms study group. BJOG. 2019 Feb 24. doi: 10.1111/1471-0528.15668. [Epub ahead of print] PMID:30801948

Résumé

OBJECTIF : Étudier l’association entre la FIV et la morbidité maternelle sévère (MMS) et explorer le rôle de la grossesse multiple comme facteur intermédiaire.

DESIGN : Étude cas-témoins nichée dans l’étude prospective en population Epimoms

LIEU : 6 régions françaises en 2012-2013.

POPULATION : Les cas étaient les 2540 femmes atteintes de MMS selon la définition EPIMOMS ; les témoins étaient 3651 femmes tirées au sort ayant accouché sans MMS.

MÉTHODES : Analyse des associations entre FIV et MMS avec des modèles de régression logistique multivariés, différenciant la FIV avec ovocytes autologues (FIV-AO) de la FIV avec don d’ovocyte (FIV-DO). La contribution de la grossesse multiple comme facteur intermédiaire a été évaluée par une analyse de cheminement.

CRITERES DE JUGEMENT : MMS globale et MMS par causes et sévérité (near-misses).

RÉSULTATS : Le risque de MMS était significativement plus élevé chez les femmes avec une grossesse obtenue par FIV ( ORajusté = 2,5[1,8, 3,3]). Le risque de MMS était significativement plus élevé avec la FIV-AO, pour la MMS toutes causes confondues (aOR=2,0[1,5-2,7], pour les near-misses (aOR=1,9[1,3-2,8]) et pour les hémorragies intra/post-partum (aOR=2,3[1,6-3,2]). Le risque de MMS était significativement plus élevé avec la FIV-DO, pour la MMS toutes causes confondues (aOR=18,6[4,4-78,5]), pour les near-misses (aOR=18,1[4,0-82,3]), pour la MMS due aux troubles hypertensifs (aOR=16,7[3,3-85,4]) et due aux hémorragies intra/post-partum (aOR=18,0[4,2-77,8]). L’analyse de cheminement a estimé que 21,6 % (10,1-33,0) du risque associé à la FIV-DO était lié à une grossesse multiple, et 49,6 % (IC à 95 % : 24,0-75,1) du risque de MMS associé à la FIV-AO.

CONCLUSION : Le risque de MMS est plus élevé dans les grossesses obtenues par FIV après ajustement sur les facteurs de confusion. Les résultats exploratoires suggèrent des risques plus élevés chez les femmes atteintes de FIV-DO, mais avec de larges intervalles de confiance, ce qui nécessite d’être confirmé. Une grande partie de l’association entre la FIV-AO et la MMS semble médiée par une grossesse multiple.


Article printed from EPOPé: http://www.xn--epop-inserm-ebb.fr

URL to article: http://www.xn--epop-inserm-ebb.fr/risque-accru-de-complications-maternelles-severes-pour-les-grossesses-obtenues-par-fiv-1291

URLs in this post:

[1] l’étude Epimoms: http://www.epopé-inserm.fr/grandes-enquetes/etude-epimoms

[2] Risk of severe maternal morbidity associated with in vitro fertilization: a population-based study.: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30801948

Copyright © 2015 EPOPé. Tous droits réservés