Etude EPIMOMS

Évaluation globale et « en population » de la Morbidité Maternelle Sévère: incidence, déterminants, qualité des soins

epimomsObjectifs

Étude Le projet EPIMOMS a pour objectif global d’apporter des éléments de réponse aux questions actuellement non résolues (en termes de méthodes et de connaissances) autour de l’étude de la morbidité maternelle sévère (MMS), et de disposer de données caractérisant le contexte français et permettant des comparaisons internationales.
Les objectifs spécifiques du projet Epimoms sont au nombre de 7 :

  1. Proposer une définition consensuelle de la MMS répondant à un objectif de connaissance.
  2. Mesurer l’incidence de la MMS en population dans le contexte français, globalement et pour les composantes principales.
  3. Etudier la qualité de l’information relative à la MMS de la base de données issue du PMSI et proposer une définition permettant une surveillance de la MMS à partir de cette base permanente.
  4. Identifier  les facteurs augmentant le risque de MMS parmi les caractéristiques individuelles des femmes , les caractéristiques des soins obstétricaux avant la survenue de l’évènement et les caractéristiques de la maternité d’accouchement, et examiner les interactions entre ces facteurs.
  5. Concevoir un outil d’alerte précoce de la MMS, permettant de prédire l’évolution défavorable de l’évènement morbide sévère vers un état de « near-miss » ou le décès.
  6. Proposer une méthode pour l’évaluation de la qualité des soins d’un évènement morbide sévère maternel.
  7. Mesurer la qualité des soins prodigués en cas d’évènement MMS dans le contexte français actuel, et identifier les améliorations possibles.

Méthodes

EPIMOMS est une étude en population conduite dans 9 réseaux de périnatalité en France (6 régions) (voir Figure 1) entre Mai 2012 et Avril 2013.
Ont été incluses :

  • Toutes les femmes présentant un évènement maternel morbide sévère selon la définition sélectionnée (par un processus formalisé de consensus d’experts) survenant pendant la grossesse (au moins 22 semaines) ou dans les 42 jours suivant l’accouchement, et hospitalisées dans un établissement des territoires participants, soit environ 2700 femmes
  • Un échantillon au 1/50éme des femmes ayant accouché (au moins 22 semaines) sans évènement MMS dans une des maternités des territoires participants, soit environ 3600 femmes

L’identification a été faite  à partir de l’ensemble des maternités, des services de réanimation adultes, de soins intensifs, d’urgences et des unités mère-bébé des territoires concernés.

Les données  collectées concernent les caractéristiques socio-démographiques, les antécédents médicaux et obstétricaux, le déroulement de la grossesse et de l’accouchement, la description de  l’événement morbide et de sa prise en charge. Les informations sur les caractéristiques et l’organisation des maternités ont  également été collectées par un questionnaire spécifique.

reseau Epimoms 2012-2013
Figure 1 : Régions participant à l’étude EPIMOMS

Organisation

EPIMOMS  résulte d’une collaboration entre l’équipe Inserm  EPOPé, 9 réseaux de périnatalité, la Société française d’anesthésie réanimation (SFAR)  et le pôle IMER des Hospices Civils de Lyon.
L’étude EPIMOMS a reçu un financement dans le cadre du programme blanc ANR 2010 (440Keuros), et de l’Agence Régionale de Santé d’Ile de France (65 Keuros).

Comité de pilotage Epimoms

Inserm U 1153, Equipe EPOPé, coordination : Marie-Hélène Bouvier-Colle (co-responsable de l’étude) Catherine Deneux-Tharaux (co-responsable de l’étude),  Coralie Chiesa-Dubruille (Sage-femme et coordinatrice nationale), Anne Chantry.
Elie Azria (réseau périnatal Paris Nord), Nathalie Baunot (réseau Naître dans l’Est Francilien), Marie-Pierre Bonnet (Société Française d’Anesthésie Réanimation, Inserm 1153) , Gaël Beucher (réseau périnatal de Basse-Normandie), Cyrille Colin (Hospices Civils de Lyon, pôle IMER), Catherine Crehn-Hébert (réseau périnatal 92 Nord), Michel Dreyfus (réseau périnatal de Basse-Normandie), Corinne Dupont (réseau périnatal Aurore), Jeanne Fresson (réseau périnatal de Lorraine), Nathalie Hochin (réseau Paris Nord), Gilles Kayem (Inserm U1153, réseau 92 Nord), Bruno Langer (réseau périnatal Naître en Alsace), Alexandre Mignon (Société Française d’Anesthésie Réanimation), Patrick Rozenberg (réseau périnatal Maternités en Yvelines et Pays Associés) , René-Charles Rudigoz (réseau périnatal Aurore), Françoise Vendittelli (réseau périnatal d’Auvergne).

Contact

epimoms@inserm.fr