Publication du 6e Rapport de l’Enquête nationale confidentielle sur les morts maternelles (ENCMM) 2013-2015

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Une femme meurt tous les 4 jours en France d’une cause liée à la grossesse ou ses suites. Les maladies cardiovasculaires et les suicides deviennent les deux premières causes de mortalité maternelle pour la période 2013-2015. La mortalité par hémorragie obstétricale poursuit sa diminution, divisée par deux en quinze ans. Malgré la rareté des morts maternelles, une amélioration est encore possible, car plus de la moitie des décès maternels sont considérés comme probablement ou possiblement évitables et dans deux tiers des cas, les soins dispensés n’ont pas été optimaux. L’identification des facteurs d’évitabilité des morts maternelles pourra permettre de prévenir non seulement ces évènements létaux mais aussi les évènements morbides d’amont.

Lien vers la page dédiée