Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Catherine Deneux-Tharaux
Directrice de Recherche INSERM, Epidémiologiste
Coordinatrice de l’axe «Morbidité maternelle sévère», Equipe EPOPé

Activité scientifique

Principaux thèmes de recherche en épidémiologie périnatale

Mes travaux de recherche sont centrés sur l’étude des déterminants de la santé maternelle dans ses formes les plus pathologiques: mortalité et morbidité maternelle sévère. En effet, si la grossesse est le plus souvent un évènement non pathologique, elle peut s’accompagner de complications sévères pour la mère dans environ 1% des cas. Au sein des déterminants, j’ai un intérêt particulier pour les pratiques de soins  (notamment prise en charge du travail, mode d’accouchement, césarienne), ou  les aspects d’organisation des soins (caractéristiques des maternités), susceptibles d’influencer le risque de complications maternelles, ou leur gravité; ainsi que pour l’interaction entre les caractéristiques individuelles des femmes et celles du système de soins. Dans cette optique, mes projets de recherche des 5 dernières années et ceux en cours portent principalement 1) sur les morts maternelles à partir des données de l’enquête nationale permanente, 2) sur l’hémorragie du postpartum, complication maternelle la plus fréquente de l’accouchement, et d’une létalité particulière en France, et 3) sur la morbidité maternelle sévère considérée globalement.
Ils combinent des approches observationnelles et interventionnelles. L’objectif final est d’identifier des axes d’amélioration permettant de réduire la survenue de ces événements sévères.

Principales responsabilités de projets et financements depuis 2010
  • Essai Tracor (prévention de l’hémorragie du post partum, essai multicentrique contrôlé randomisé), responsable scientifique, financement PHRC national 2008 : 288 Keuros, 2009-2012
  • Etude Epimoms (Epidémiologie de la morbidité maternelle sévère, étude observationnelle prospective dans 6 régions françaises), co-investigateur principal, financement programme blanc ANR 2010 : 450 Keuros 2011-2015
  • Etude Paccreta (femmes à risque de placenta accreta, étude observationnelle prospective dans 8 régions françaises), responsable scientifique, PHRC R 2012 : 130 Keuros 2013-2016
  • Etude Matermoms (morbidité maternelle sévère et lieu d’accouchement), investigateur principal, Iresp 2013 : 86 Keuros, 2014-2016
  • Etude Momassi (développement d’un indicateur de morbidité maternelle sévère à partir des données du PMSI), responsable scientifique, PREPS-IQ 2013: 230 Keuros, 2014-2016
  • Essai TUB (traitement de l’hémorragie du postpartum, essai randomisé multicentrique), responsable scientifique, PHRC N2013 : 350 Keuros 2014 -2020
  • Essai TRAAP (prévention de l’hémorragie du post partum après un accouchement par voie basse, essai multicentrique contrôlé randomisé), responsable scientifique, PHRC N2013 : 700 Keuros 2014 -2017
  • Essai TRAAP2 (prévention de l’hémorragie du post partum après un accouchement par césarienne, essai multicentrique contrôlé randomisé), responsable scientifique, PHRC N2015 : 1400 Keuros 2017 -2020
  • Essai TRAAPraevia (prévention de l’hémorragie du post partum chez les femmes avec placenta praevia, essai multicentrique contrôlé randomisé), responsable scientifique, PHRC N2018 : 800 Keuros 2019 -2022
  • Etude MATORG (mode d’organisation des maternités et risque maternel, approche mixte quantitative et qualitative), responsable, 50 keuros 2018-2020
  • Enquête nationale confidentielle sur la mortalité maternelle (enquête permanente),  responsable depuis 2014

Activités d’expertise

Nationales
  • Coordination scientifique du Comité National d’Experts sur la Mortalité Maternelle depuis 2014
  • Expert auprès du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche pour l’évaluation des programmes de coopération internationale, pour le domaine de la santé publique, depuis 2013.
  • Expert auprès du Collège National des Gynécologues Obstétriciens Français  pour l’établissement de Recommandations nationales pour la pratique clinique : « Accouchement des femmes avec utérus cicatriciel » 2012, « Hémorragies du postpartum » 2014, « Dystocie des épaules » 2015, « Méthodologie des RPC » 2019.
  • Membre de la Commission Scientifique Spécialisée 3 (« Santé Publique ») de l’Inserm depuis 2017
  • Membre du Conseil Scientifique de la Société française de Médecine Périnatale depuis 2016
Internationales
  • Membre du steering committee du réseau international INOSS autour de la morbidité maternelle sévère
  • Mission d’expertise pour l’UNICEF auprès du gouvernement algérien pour la mise en oeuvre d’un dispositif d’étude des morts maternelles et de réduction de la mortalité maternelle en Algérie (depuis 2011)
  • Membre de groupes d’experts internationaux pour l’élaboration des recommandations de l’OMS : relatives à l’Hémorragie du PostPartum (2012, 2017, 2018);  relatives à la césarienne (2014) ; relatives à la morbidité maternelle sévère (2015)
  • Membre du DSMC d’essais randomisés internationaux sur l’hémorragie du postpartum

Formation et diplômes

Habilitation à diriger les Recherches, Université René Descartes, Paris, 2016
Doctorat en Santé Publique, spécialité Epidémiologie, ED 393, UPMC, Paris, 2008
Master of Public Health, University of North Carolina at Chapel Hill (USA), 2001
Docteur en Médecine, DES d’Endocrinologie, DESC de Médecine de la Reproduction et Gynécologie Médicale, Université Paris V, Faculté de Médecine Necker, 1997
DEA de santé publique, option Epidémiologie, Université Paris XI, 1994

Updated 3 weeks ago. Retour haut de page