Articles

Environ 40% des très grands prématurés en Europe, et presque 50% en France, ne bénéficient pas d’un ensemble de quatre interventions efficaces qui leur sont spécialement destinés

Le fait de naitre dans une maternité ayant un service de néonatalogie adapté au niveau de risque, avoir des corticostéroides avant la naissance, bénéficier d’une prévention de l’hypothermie, et avoir du surfactant dans les deux premières heures de vie, ou une CPAP précoce si la naissance a eu lieu avant 28 semaines, pourrait au total

Le périnée: mieux diagnostiquer les déchirures sévères et évaluer la pratique très restrictive de l’épisiotomie

Les taux de déchirures sévères du périnée et d’épisiotomies pourraient être utilisés comme indicateurs de qualité des soins obstétricaux et d’application de pratiques fondées sur les preuves. Cependant la très grande variation des taux de ces deux indicateurs entre les pays européens et l’existence d’une corrélation négative

Une nouvelle Enquête Nationale Périnatale en mars 2016

La prochaine Enquête Nationale Périnatale se tiendra du 14 au 20 mars 2016. Elle apportera des informations utiles pour connaître la situation périnatale et les pratiques des professionnels. Les Enquêtes Nationales Périnatales sont réalisées à la demande du Ministère chargé de la santé. Réalisées à intervalles réguliers sur la

Un dépistage précoce de la persistance du canal artériel permet-il de réduire la mortalité chez les très grands prématurés ?

Il n’y a actuellement aucun consensus au sujet du dépistage et du traitement de la persistance du canal artériel chez les extrêmes prématurés. Des variations de pratiques importantes sont observées selon les équipes allant d’une attitude conservatrice à un dépistage à un stade pré clinique, sans éléments de preuve de l’intérêt

La classification Robson : un outil très utile pour évaluer les pratiques de césarienne

La classification proposée par Robson représente un outil pratique pour la surveillance des taux de césariennes dans chaque maternité. Elle propose une classification des femmes en 12 sous-groupes et, pour chacun de ces sous-groupes, le calcul de son taux de césarienne et de sa contribution au taux global de césariennes. Cette classification

Près de 10% des femmes en France ressentent un mal-être psychologique au cours de leur grossesse.

Les troubles de la santé mentale pendant la grossesse représentent des facteurs de risque pour l’issue de la grossesse et peuvent avoir des conséquences à plus long terme. Le bien-être psychologique ressenti pendant la grossesse est une mesure de la dimension positive de la santé mentale. Dans une population de femmes représentative de

Moins d’un quart des enfants porteurs d’un retard de croissance intra-utérin sont suspectés en anténatal

Le dépistage anténatal du retard de croissance intra-utérin (RCIU) demeure faible en France, alors qu’une échographie est systématiquement proposée à toutes les femmes au troisième trimestre de grossesse. Moins d’un quart des enfants porteurs d’un RCIU sont suspectés en anténatal et, parmi les enfants présentant une suspicion de

La survie des enfants grands prématurés s’améliore en France

Les risques de mortalité et morbidité sont très élevés chez les grands prématurés, mais peu d’études permettent de décrire la santé chez l’ensemble des enfants nés avant 32 semaines. Les données de deux cohortes d’enfants nés en France en 1997 et 2011 permettent de montrer que la survie sans morbidité sévère à la sortie de

Une mort maternelle sur trois n’est pas identifiée par les statistiques officielles

Les statistiques officielles de mortalité sont largement utilisées pour comparer la mortalité maternelle entre pays à haut revenus. Pourtant, leur validité est controversée. Note étude montre que 34% des morts maternelles ne sont pas identifiées dans les statistiques de mortalité en France. Ceci conduit à une sous-estimation de la

Soins suboptimaux dans la prise en charge du sepsis

Les infections bactériennes sévères (IBS) restent une cause importante de morbimortalité de l’enfant. Dans une précédente étude, nous avions montré que 76% des prises en charge initiale des enfants décédés d’une IBS étaient suboptimales. L’association entre soins suboptimaux et décès a été suggérée dans des études